SLiCA

www.arcticlivingconditions.org

L’Enquête sur les conditions de vie dans l’Arctique, SLiCA (Survey of Living Conditions in the Arctic) est un projet d’envergure internationale concernant les conditions de vie objectives et subjectives des peuples Inuit, Saami et Chukchi. Lancé en 1997 à l’initiative du bureau de la statistique du Groenland, le projet a regroupé des chercheurs et associations autochtones d’autres régions arctiques : l’Alaska, le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, le Nord-Ouest et l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie. Le projet a été lancé au Canada en 1998 sous la direction du professeur Gérard Duhaime, avec l’étroite collaboration des organisations inuit nationale et régionales, du professeure Heather Myers de l’University of Northern British Columbia, et grâce à l’appui financier soutenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

L’Enquête SLiCA est basée sur un questionnaire international, adapté aux spécificités de chacune des régions participantes. À la demande des organisations inuit canadiennes, et grâce à l’ouverture de Statistique Canada, le questionnaire canadien a été entièrement inséré dans l’Enquête sur les Peuples autochtones, dont il formait le Supplément arctique dès 2001. Ainsi le Canada est-il devenu le premier pays participant à l’Enquête SLiCA à obtenir des résultats, le seul disposant d’un aussi vaste échantillon probabiliste; l’Enquête ayant été reprise en 2006 par Statistique Canada, le Canada est également le seul pays participant à disposer d’au moins deux ensembles de données rigoureusement comparables.

L’Enquête SLiCA cherchait à mesurer les conditions objectives, mais aussi les conditions subjectives de vie des peuples concernés notamment afin de résoudre l’énigme apparente de leur volonté à demeurer dans leurs contrées malgré des conditions matérielles parfois très difficiles. L’Enquête a ainsi donné lieu à des avancées théoriques et méthodologiques, en plus d’améliorer la compréhension empirique de la vie dans l’Arctique.

ACTUALITÉS

LE NUNAVIK EN CHIFFRES 2020
Le Nunavik en chiffres 2020
est maintenant disponible. Cette édition est une mise à jour améliorée et élargie du Nunavik en chiffres 2015. Le but de cette publication est de diffuser le plus facilement et le plus largement possible des données statistiques clés sur la région du Nunavik. Cette nouvelle édition contient une section consacrée à quelques faits saillants pour chacun des villages du Nunavik. Ce recueil est publié en version anglaise-inuktitut et en version française-inuktitut.


BOURSE DIALOGUE
Les Fonds de recherche du Québec (FRQ)
présentent pour la troisième année leur programme de soutien à la communication scientifique auprès du grand public. Cette bourse de 5 000$ s'adresse aux doctorant.es membres du CIÉRA et aux postdoctorant.es supervisé.es par un chercheur membre du CIÉRA. Le CIÉRA procédera à une présélection et présentera une seule candidature aux FRQ. La date limite pour déposer sa candidature est le 28 septembre 2021 à 17h.


LANCEMENT DU CONCOURS DES BOURSES DE LA CHAIRE LOUIS-EDMOND-HAMELIN 2021-2022
La Chaire Louis-Edmond-Hamelin de recherche nordique en sciences sociales annonce la tenue de son concours de bourse d’excellence, de bourse de fin de rédaction et de subvention à la mobilité pour les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 29 octobre 2021. Les conditions d'admissibilité ainsi que les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la chaire.

LE TITULAIRE DE NOTRE CHAIRE REÇOIT UNE IMPORTANTE SUBVENTION 
Gérard Duhaime
a obtenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada une importante subvention de l’ordre de 2,5 millions de dollars. Ce financement lui permettra, ainsi qu’à l’Université Laval, de diriger durant cinq ans un ambitieux projet de recherche, le Partenariat circumpolaire WAGE. Celui-ci porte sur les inégalités économiques et sociales dans les régions arctiques de la planète. Il réunira une vingtaine d’établissements universitaires et centres de recherche répartis dans les huit pays ayant une partie de leur territoire dans cet espace.


POSTDOCTORATS EN GÉOGRAPHIE HUMAINE
Le département de géographie de l'Université d'Umea en Suède
est à la recherche de deux chercheurs(es) postdoctorals(es) en géographie humaine. Des exemples de thèmes de recherche sont l'offre de main-d'œuvre, le tourisme, le développement régional, les migrations interrégionales, les migrations internationales, les résidences secondaires, les conditions rurales, etc. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l'université. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 août 2021