Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée


La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée a été créée à l’Université Laval en 2002 pour participer au développement des activités académiques concernant la condition autochtone contemporaine, en particulier dans l’aire circumpolaire. Sous la direction de son titulaire, l’équipe de la Chaire mène des travaux de recherche de longue haleine, maintient des banques de données socioéconomiques et tient des activités d’animation scientifique. De la sorte, elle crée un milieu académique stimulant où sont formés des étudiants aux cycles supérieurs. Elle contribue également à la diffusion du savoir, par des séminaires, des conférences et des publications, et par des collaborations soutenues avec les organisations des milieux concernés.

La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée est affiliée au Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIERA), à la Faculté des sciences sociales et au département de sociologie de l’Université Laval. Elle est appuyée financièrement par le Secrétariat des Chaires de recherche du Canada et par la Fondation de l’Université Laval (Chaire Louis-Edmond-Hamelin). Ses travaux sont financés par des subventions du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et d’autres organismes, ainsi que par des commandites et contrats.

ACTUALITÉS

NOUVELLE PARUTION
L'article Northern border management: different perceptions from Canada’s Arctic and Northern Policy Framework, a été publié récemment dans la revue Polar Geography. Dans cet article, Karen Everett examine comment le gouvernement fédéral et les partenaires nordiques abordent la gestion des frontières en utilisant une approche globale de la sécurité qui encadre l'analyse dans les cinq secteurs de sécurité de l'École de Copenhague (militaire, politique, sociétal, économique et environnemental).


NOUVELLE PARUTION SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU NUNAVIK
L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)
en collaboration avec la Régie régionale de la santé et de services sociaux du Nunavik (RRSSSN) a récemment fait paraître les résultats de son enquête sur la sécurité alimentaire au Nunavik. Il s'agit du dernier volet d'une série de publications issues de L'Enquête sur la santé des Inuits au Nunavik QANUILIRPITAA? réalisée en 2017. Le document est disponible en trois formats: le rapport complet, le résumé de l'enquête et une page de faits saillants


IMPACTS DE LA PANDÉMIE SUR LA PAUVRETÉ AU QUÉBEC
L'Observatoire québécois des inégalités
lance un appel à communication pour une journée d'études sur les impacts de la pandémie sur la pauvreté au Québec. Cette journée aura lieu le 6 mai 2022 à Montréal. la date limite pour soumettre une proposition est le 25 mars. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l'observatoire. 


NOUVEAU RAPPORT DE RECHERCHE
Le rapport de recherche intitulé "Les tendances de la pauvreté et des inégalités au sein des communautés des Premières Nations du Canada (2006-2016)" est maintenant disponible. Il a été réalisé en analysant les données de fichiers maîtres des recensements du Canada (2006, 2011, 2016) et de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 (ENM). Il présente les tendances de la pauvreté et des inégalités de revenu établies grâce à des mesures et des taux de faible revenu, des distributions en quintiles de revenu et des coefficients de Gini. Il peut être consulté en version française et en version anglaise.


DÉCLARATION DE iRUSSIA
La création du Comité international des Peuples autochtones de Russie - iR a été annoncée le 10 mars 2022, en réaction à l'invasion de l'Ukraine. Ses signataires, dont certains d'anciens membres de RAIPON, sont actuellement en exil contre leur gré.

STATEMENT OF iRUSSIA
The creation of the International Committee of Indigenous Peoples of Russia - iR was announced on March 10, 2022, in response to the invasion of Ukraine. Its signatories, including some former members of RAIPON, are currently in exile against their will.