Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée


La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée a été créée à l’Université Laval en 2002 pour participer au développement des activités académiques concernant la condition autochtone contemporaine, en particulier dans l’aire circumpolaire. Sous la direction de son titulaire, l’équipe de la Chaire mène des travaux de recherche de longue haleine, maintient des banques de données socioéconomiques et tient des activités d’animation scientifique. De la sorte, elle crée un milieu académique stimulant où sont formés des étudiants aux cycles supérieurs. Elle contribue également à la diffusion du savoir, par des séminaires, des conférences et des publications, et par des collaborations soutenues avec les organisations des milieux concernés.

La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée est affiliée au Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIERA), à la Faculté des sciences sociales et au département de sociologie de l’Université Laval. Elle est appuyée financièrement par le Secrétariat des Chaires de recherche du Canada et par la Fondation de l’Université Laval (Chaire Louis-Edmond-Hamelin). Ses travaux sont financés par des subventions du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et d’autres organismes, ainsi que par des commandites et contrats.

ACTUALITÉS

LE TITULAIRE DE NOTRE CHAIRE REÇOIT UNE IMPORTANTE SUBVENTION 
Gérard Duhaime
a obtenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada une importante subvention de l’ordre de 2,5 millions de dollars. Ce financement lui permettra, ainsi qu’à l’Université Laval, de diriger durant cinq ans un ambitieux projet de recherche, le Partenariat circumpolaire WAGE. Celui-ci porte sur les inégalités économiques et sociales dans les régions arctiques de la planète. Il réunira une vingtaine d’établissements universitaires et centres de recherche répartis dans les huit pays ayant une partie de leur territoire dans cet espace.


POSTDOCTORATS EN GÉOGRAPHIE HUMAINE
Le département de géographie de l'Université d'Umea en Suède
est à la recherche de deux chercheurs(es) postdoctorals(es) en géographie humaine. Des exemples de thèmes de recherche sont l'offre de main-d'œuvre, le tourisme, le développement régional, les migrations interrégionales, les migrations internationales, les résidences secondaires, les conditions rurales, etc. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l'université. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 août 2021


LE SECRÉTARIAT PERMANENT DU GTDD À L'UNIVERSITÉ LAVAL
Le Groupe de travail sur le développement durable (GTDD)
, un des 6 groupes de travail du Conseil de l’Arctique, va établir son Secrétariat permanent ici à l’Université Laval. L’annonce a été faite le 20 mai 2021 par le ministre Marc Garneau lors d’une rencontre ministérielle du Conseil de l’Arctique à Reykjavik en Islande. Cette importante décision découle de l’expertise développée par des décennies de recherches nordiques et arctiques ici à l’université. Félicitations à tous les chercheurs, professionnels de recherche et étudiants qui y ont contribué!


THE ECONOMY OF THE NORTH     ECONOR 2020
Le quatrième rapport
de cette série sur l'économie de l'Arctique est maintenant disponible. Le chapitre 2, consacré aux conditions socio-économiques et aux inégalités dans l'Arctique circumpolaire, a été réalisé par plusieurs membres de la Chaire. Ce rapport, ainsi que les trois précédents, est le résultat d'une collaboration entre de nombreux experts et chercheurs provenant d'agences nationales de statistiques et d'institutions académiques. Le projet ECONOR IV est un projet approuvé par le Groupe de travail sur le développement durable du Conseil de l'Arctique. Il peut être consulté ici. 


OFFRE DE BOURSES DE DOCTORAT POUR L'ANNÉE 2021-2022
Le Gran Sasso Science Institute,
situé à l'Aquila en Italie, offre sept bourses d'environ 16 100 euros par an pour son programme de doctorat en Sciences régionales et géographie économique. Ce programme multidisciplinaire unique s'adresse à des étudiants d'horizons différents en sciences sociales. De plus amples détails peuvent être consultés ici. La date limite pour soumettre sa candidature est le 21 juin 2021. Le 24 avril à 16h00 (heure italienne), le GSSI organise une journée portes ouvertes virtuelle pour les étudiants(es) intéressés(ées).