SLiCA

www.arcticlivingconditions.org

The Survey of Living Conditions in the Arctic (SLiCA) is a project of international scope regarding the objective and subjective living conditions of the Inuit, Saami and Chukchi peoples. Launched in 1997 on the initiative of the statistics office of Greenland, the project brings together researchers and aboriginal associations of other Arctic regions: Alaska; the Northern regions of Norway, Sweden and Finland; the North-west and Far-eastern regions of the Russian Federation. The project was launched in Canada in 1998 under the direction of Professor Gérard Duhaime, with the close collaboration of the national and regional Inuit organizations and Professor Heather Myers of the University of Northern British Columbia, and with the long-term financial support of the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada.

SLiCA is based on an international questionnaire, adjusted to the specificities of each participating region. At the request of the Canadian Inuit organizations, and thanks to the openness of Statistics Canada, the Canadian questionnaire was completely included in the Aboriginal Peoples Survey, of which it formed the Arctic Supplement as from 2001. Thus Canada became the first country participating in SLiCA to obtain results, as it was the only one with such an extensive probability sampling. The Survey was repeated in 2006 by Statistics Canada. Canada is also the only participating country to have at least two rigorously comparable sets of data.

SLiCA sought to measure the objective but also the subjective living conditions of the peoples concerned namely to solve the seeming enigma of their desire to remain in their regions despite sometimes very difficult physical conditions. The survey gave rise to developments in the theories and methodologies, and also improved the empirical comprehension of life in the Arctic. 
 


NEWS

DOCTORAT HONORIS CAUSA À DAVIANNA POMAIKA'I MCGREGOR
Le 25 novembre 2021
, l’Université Laval a attribué un Doctorat Honoris Causa à Davianna Pomaika’i McGregor de l’Université d’Hawai’i à Mānoa. Professeure, militante et pacifiste, Davianna est l’exemple de l’universitaire engagée dans la réappropriation de la terre, de la culture et de la souveraineté des Kanaka Maoli. Pour souligner la reconnaissance d’une carrière exceptionnelle nous vous invitons à visionner deux vidéos dans lesquels ses accomplissements sont illustrés : A Conversation with Protect Kaho`olawe Ohana Practitioners and Activists (2020); Aloha Aina Debate (2015).


LOI DE LA PROTECTION SOCIALE ATIKAMEKW D'OPITCIWAN
Opitciwan devient la première communauté autochtone au Québec à créer son propre système de protection de l’enfance. L'annonce a été faite le mercredi 10 novembre 2021 à Wendake, où une conférence de presse s'est tenue. L’adoption par le Conseil de bande d’Opitciwan de sa propre loi sur la protection de l'enfance a été rendue possible grâce à la loi fédérale C-92 entrée en vigueur en janvier 2020, qui reconnaît les compétences des Autochtones, des Inuits et des Métis en matière de services à l’enfance et à la famille. Des articles sur cet événement historique peuvent être consultés sur le site de Radio-Canada, La Presse, Le Soleil et sur Newswire.


CONGRÈS ÉTUDES INUIT
Le comité organisateur du 22ième congrès d'Études Inuit lance un appel à propositions. Le congrès aura lieu du 6 au 9 avril 2022 à Winnipeg sous le thème, Auviqsaqtut. Ce thème signifiant "travailler ensemble pour construire un igloo" réfère au partage des connaissances intergénérationnelles et à la construction de quelque chose ensemble. Un attention particulière sera portée aux propositions mettant en valeur le savoir inuit. La date limite pour soumettre une proposition est le 30 novembre 2021. 


ARCTIC DEMOGRAPHY INDEX
L'Arctic Demography Index (ADI) est un projet international soutenu par le Groupe de travail sur le développement durable (GTDD) du Conseil de l’Arctique qui analyse les tendances démographiques dans les régions de cinq pays l'Arctique (la Russie, le Canada, la Norvège, la Suède et la Finlande). Gérard Duhaime, le titulaire de la chaire, fait partie de l'équipe de direction. La plateforme web de l'ADI est maintenant disponible et peut être consultée ici. 


OFFRE DE STAGE POSTDOCTORAL AU CIERA
Le Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIERA)
propose un stage postdoctoral de 50 000$ pour l'année 2022-2023. Ce stage vise à encourager le nouveau ou la nouvelle doctorant.e à s’ouvrir aux recherches du centre en participant aux travaux de ses membres. La date limite pour soumettre sa candidature est le 15 décembre 2021. De plus amples informations sont disponibles sur le site du CIERA.