Problématique et objectifs


Le programme scientifique de la Chaire s’articule autour de deux enjeux majeurs du développement humain dans les sociétés autochtones de l’Arctique : 1) les disparités régionales, 2) les inégalités sociales et la pauvreté. Il cherche à comprendre les origines sociales, le fonctionnement et les conséquences de ces phénomènes en centrant son approche théorique vers une vision humaniste du développement.

Le programme scientifique de la Chaire a donc pour objectifs 1) de décrire, d’analyser et d’interpréter les conditions de vie des sociétés arctiques contemporaines et des autochtones et leurs transformations à travers des recherches comparatives à l’échelle circumpolaire et régionale; 2) d’approfondir les rapports entre la condition économique des résidants de l’Arctique et leur capacité à accroître la maîtrise de leur destin principalement au plan individuel et social; 3) de participer au débat collectif et à la formulation de politiques publiques en diffusant ces connaissances grâce à des publications, des conférences, des rapports de recherche vulgarisés et largement diffusés, et une participation soutenue au débat public à l’échelle internationale, nationale et régionale.

Les travaux que l’équipe de la Chaire se propose de faire tentent de répondre à certaines énigmes actuelles du développement de l’Arctique circumpolaire: Comment se fait-il que, dans plusieurs régions, la croissance économique n’entraîne pas l’accroissement, par les collectivités, de la maîtrise de leur destin? D’où proviennent ces disparités dans le développement économique et humain des régions circumpolaires ? D’où proviennent la distribution inégale de la richesse, la stratification économique et sociale et la pauvreté? Quelles sont les forces sociales en jeu qui les cristallisent? Comment se reproduisent-elles, ou se modifient-elles? Comment se fait-il que, dans plusieurs régions, le développement humain ne s’effectue pas au même rythme que le développement économique? Comment se fait-il que le développement économique s’effectue en produisant de la pauvreté et de l’exclusion? Quels sont les facteurs et les processus en causes? Quelles sont les conséquences de ces disparités et inégalités à l’échelle circumpolaire, régionale et familiale, notamment sur la capacité collective et individuelle de maîtriser son destin?

 

 

ACTUALITÉS

CONGRÈS D'ÉTUDES/INUIT/STUDIES 2019
Études/Inuit/Studies lance un appel à propositions en prévision de son 21ième congrès qui aura lieu à Montréal du 3 au 6 octobre 2019. Le thème de la conférence cette année est Tukisiqattautiniq « Se comprendre ».La date limite pour soumettre une proposition de présentation, de session thématique, de table ronde, de panel de discussion, d'atelier, d'exposition ou de performance est le 1er mars 2019.


RAPPORT DU PROTECTEUR DU CITOYEN SUR L'ÉDUCATION AU NUNAVIK
Le protecteur du citoyen a récemment publié un rapport spécial intitulé Pour des services d'éducation de qualité au Nunavik, dans le respect de la culture inuit. Ce rapport d'enquête conclut que le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur doit assumer davantage ses obligations envers la Commission scolaire Kativik, au Nunavik. Le rapport est disponible en français et en anglais.


NOUVEAU MÉMOIRE
Étienne Cantin, étudiant en sociologie dirigé par Gérard Duhaime, a effectué le dépôt final de son mémoire de maîtrise. Intitulé On s'adapte! Une étude des stratégies utilisées pour faire face à l'insécurité alimentaire, le mémoire montre que les stratégies d’adaptation utilisées pour faire face à l’insécurité alimentaire sont orientées en fonction d’impératifs issus de
l’environnement économique et normatif dans lequel les participants évoluent. 


OFFRES DE BOURSES
La Chaire de recherche Sentinelle Nord sur les relations avec les sociétés inuit lance son premier concours de bourses pour les étudiants du 2e et du 3e cycle. Les candidat(e)s doivent proposer des projets en lien avec les objectifs de la Chaire. Les description et les formulaires sont accessibles sur le site web de la Chaire. L'appel à candidatures prend fin le 25 octobre à 17h00.


PFSN - APPEL DE CANDIDATURES
Le Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN) lance son offre de subventions destinées aux étudiant(e)s qui travaillent sur les régions arctiques au Canada ou ailleurs et qui réaliseront leur travail de terrain entre le 01 avril 2019 et le 31 mars 2020. Les formulaires de demande sont disponibles sur le site du Programme. La date limite pour envoyer sa candidature est le 2 novembre 2018.