Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée


La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée a été créée à l’Université Laval en 2002 pour participer au développement des activités académiques concernant la condition autochtone contemporaine, en particulier dans l’aire circumpolaire. Sous la direction de son titulaire, l’équipe de la Chaire mène des travaux de recherche de longue haleine, maintient des banques de données socioéconomiques et tient des activités d’animation scientifique. De la sorte, elle crée un milieu académique stimulant où sont formés des étudiants aux cycles supérieurs. Elle contribue également à la diffusion du savoir, par des séminaires, des conférences et des publications, et par des collaborations soutenues avec les organisations des milieux concernés.

La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée est affiliée au Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIERA), à la Faculté des sciences sociales et au département de sociologie de l’Université Laval. Elle est appuyée financièrement par le Secrétariat des Chaires de recherche du Canada et par la Fondation de l’Université Laval (Chaire Louis-Edmond-Hamelin). Ses travaux sont financés par des subventions du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et d’autres organismes, ainsi que par des commandites et contrats.

 

ACTUALITÉS

PRÉSENCE DE LA CHAIRE AU COLLOQUE ÉTUDIANT DU CÉLAT
Le 9 mai dernier, le CÉLAT a tenu son Colloque interuniversitaire étudiant sous le thème Nature, Technique, Culture. Laïsa Pivert, étudiante au doctorat de la chaire, a pu y faire une présentation ramenant la culture à son rôle fondamental, à savoir un mode de régulation de nos pratiques et un mode de reproduction de la société. 


BIBLIOGRAPHIE SUR LES AÎNÉS DU NUNAVIK
Ce document de référence, réalisé à la demande de l'Administration régionale Kativik (ARK), couvre les annnées 1992 à 2012. Il contient de nombreuses références sur la santé, l'éducation, la culture, le savoir traditionnel, etc. Il contient aussi des résumés ou des notes explicatives sur les ouvrages cités. Il peut être consulté ici. 


LA CHRONIQUE RADIO TEUEIKANISS: DÉCOUVRIR LA LANGUE ET LA CULTURE INNUE
Le 30 mai prochain, dans le cadre de l'ACFAS, Nadine Boucher, une étudiante au doctorat de la chaire, présentera une chronique radio qu’elle a initiée en 2018 sur les ondes de CKRL (89,1) à Québec. Nommée Teueikaniss (« petit tambour » en langue innue), cette chronique permet de faire connaître davantage la langue et la culture innue à la population allochtone. Le résumé de la conférence ansi que le programme de l'ACFAS sont disponible ici. 


STAGE POSTDOCTORAL
La Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée offre un stage postdoctoral dans le domaine des statistiques sociales appliquées à l’Arctique circumpolaire. En collaboration avec le titulaire de la chaire, la boursière ou le boursier devra réaliser une recherche concernant la distribution de la richesse dans les régions arctiques. Le stage est d’une durée minimale et maximale de 12 à 18 mois, débutant au plus tard le premier septembre 2019. De plus amples informations sont disponibles en français ou en anglais.


LE NUNAVIK REÇOIT UNE AIDE SUBSTANTIELLE AFIN DE RÉDUIRE LE COÛT DE LA VIE
À la suite d'une étude pilotée par une équipe de la chaire, les Inuit du Nunavik obtiennent 115,8 millions de dollars sur six ans afin de réduire le coût de la vie dans cette région. Les réactions à cette nouvelle sont relatées dans un article publié dans le National News.