SLiCA

www.arcticlivingconditions.org

L’Enquête sur les conditions de vie dans l’Arctique, SLiCA (Survey of Living Conditions in the Arctic) est un projet d’envergure internationale concernant les conditions de vie objectives et subjectives des peuples Inuit, Saami et Chukchi. Lancé en 1997 à l’initiative du bureau de la statistique du Groenland, le projet a regroupé des chercheurs et associations autochtones d’autres régions arctiques : l’Alaska, le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, le Nord-Ouest et l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie. Le projet a été lancé au Canada en 1998 sous la direction du professeur Gérard Duhaime, avec l’étroite collaboration des organisations inuit nationale et régionales, du professeure Heather Myers de l’University of Northern British Columbia, et grâce à l’appui financier soutenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

L’Enquête SLiCA est basée sur un questionnaire international, adapté aux spécificités de chacune des régions participantes. À la demande des organisations inuit canadiennes, et grâce à l’ouverture de Statistique Canada, le questionnaire canadien a été entièrement inséré dans l’Enquête sur les Peuples autochtones, dont il formait le Supplément arctique dès 2001. Ainsi le Canada est-il devenu le premier pays participant à l’Enquête SLiCA à obtenir des résultats, le seul disposant d’un aussi vaste échantillon probabiliste; l’Enquête ayant été reprise en 2006 par Statistique Canada, le Canada est également le seul pays participant à disposer d’au moins deux ensembles de données rigoureusement comparables.

L’Enquête SLiCA cherchait à mesurer les conditions objectives, mais aussi les conditions subjectives de vie des peuples concernés notamment afin de résoudre l’énigme apparente de leur volonté à demeurer dans leurs contrées malgré des conditions matérielles parfois très difficiles. L’Enquête a ainsi donné lieu à des avancées théoriques et méthodologiques, en plus d’améliorer la compréhension empirique de la vie dans l’Arctique.
 

ACTUALITÉS

FULBRIGHT ARCTIC INITIATIVE III
Le concours pour participer à la troisième cohorte du Fulbright Arctic Initiative est maintenant ouvert. Les lauréats Fulbright seront amenés à travailler dans une équipe internationale de recherche sur la sécurité et la coopération, les changements environnementaux et les infrastructures, ou les dimensions communautaires de la santé. La date limite pour déposer une candidature est le 11 mai 2020, sur la page web de l’initiative. Vous pouvez également obtenir de l’information auprès de Gérard Duhaime.


NOUVELLE PARUTION
L'International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA) a fait paraître en février 2020, un rapport intitulé: Arctic Policies and Strategies - Analysis, Synthesis, and Trends. L'une des auteurs de cet ouvrage, la docteure Karen Everett, est membre de la chaire à titre de stagiaire postdoctorale. 


BOURSES CITOYENS DU MONDE
10 bourses d'une valeur de 10 000$ chacune destinées aux citoyens canadiens ou aux résidents permanents sont disponibles pour un séjour d'études ou de recherche à l’extérieur du Canada ou des États-Unis d’un minimum de huit mois consécutifs débutant à l'été 2020, à l'automne 2020 ou à l'hiver 2021. La date limite pour déposer un dossier est le 9 mars 2020.


DÉCÈS DE M. LOUIS-EDMOND HAMELIN DANS LES MÉDIA
Plusieurs média, dont La Presse, Le Devoir et ULaval nouvelles, ont consacré un article à M. Louis-Edmond Hamelin suite à son décès survenu le 11 février 2020. Il est possible de les consulter dans la section média du site de la chaire. 


DÉCÈS DE M. LOUIS-EDMOND HAMELIN
C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès du célèbre géographe québécois survenu le 11 février 2020 à Québec. La contribution de M. Hamelin à la compréhension du Nord est inestimable. Il a écrit de nombreux ouvrages souvent cités. Il a introduit de nouveaux concepts et de nombreux néologismes afin de mieux exprimer la réalité nordique québécoise dont le périglacaire et la nordicité canadienne. En 1961, il a fondé le Centre d'études nordiques. L'Université Laval,a créé en 1999 une chaire qui porte son nom et qui existe toujours. Une courte biographie est disponible sur le site de la chaire.