SLiCA

www.arcticlivingconditions.org

L’Enquête sur les conditions de vie dans l’Arctique, SLiCA (Survey of Living Conditions in the Arctic) est un projet d’envergure internationale concernant les conditions de vie objectives et subjectives des peuples Inuit, Saami et Chukchi. Lancé en 1997 à l’initiative du bureau de la statistique du Groenland, le projet a regroupé des chercheurs et associations autochtones d’autres régions arctiques : l’Alaska, le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, le Nord-Ouest et l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie. Le projet a été lancé au Canada en 1998 sous la direction du professeur Gérard Duhaime, avec l’étroite collaboration des organisations inuit nationale et régionales, du professeure Heather Myers de l’University of Northern British Columbia, et grâce à l’appui financier soutenu du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

L’Enquête SLiCA est basée sur un questionnaire international, adapté aux spécificités de chacune des régions participantes. À la demande des organisations inuit canadiennes, et grâce à l’ouverture de Statistique Canada, le questionnaire canadien a été entièrement inséré dans l’Enquête sur les Peuples autochtones, dont il formait le Supplément arctique dès 2001. Ainsi le Canada est-il devenu le premier pays participant à l’Enquête SLiCA à obtenir des résultats, le seul disposant d’un aussi vaste échantillon probabiliste; l’Enquête ayant été reprise en 2006 par Statistique Canada, le Canada est également le seul pays participant à disposer d’au moins deux ensembles de données rigoureusement comparables.

L’Enquête SLiCA cherchait à mesurer les conditions objectives, mais aussi les conditions subjectives de vie des peuples concernés notamment afin de résoudre l’énigme apparente de leur volonté à demeurer dans leurs contrées malgré des conditions matérielles parfois très difficiles. L’Enquête a ainsi donné lieu à des avancées théoriques et méthodologiques, en plus d’améliorer la compréhension empirique de la vie dans l’Arctique.
 

ACTUALITÉS

APPEL À CONTRIBUTIONS
L'Association canadienne des sociologues et des anthropologues de langue française (ACSALF) lance un appel à contributions pour son prochain colloque. Ayant pour thème: Souci, mépris, indifférence, le colloque se tiendra du 23 au 26 octobre 2019 à l'Université de Montréal. La date limite pour soumettre une proposition est le 15 avril. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l'ACSALF.


RAPPORTS FINANCIERS DE L'ARK
Les rapports financiers annuels de l'Administration régionale Kativik de 2005 jusqu'à 2017 inclusivement sont maintenant disponibles sur le site de Nunivaat.


APPEL À COMMUNICATION
Le Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIÉRA-Montréal) et le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les affirmations autochtones contemporaines (GRIAAC) lancent un appel à communication pour leur colloque annuel qui se tiendra les 29 et 30 avril  à Montréal sous le thème Genres et identités sexuelles : perspectives autochtones contemporaines. Les personnes intéressées à présenter une communication ou une affiche doivent proposer un titre et un résumé de 200 mots maximum avant le 15 février 2019.


ATTRIBUTION DES BOURSES DE LA CHAIRE LOUIS-EDMOND HAMELIN
La Chaire Louis-Edmond Hamelin de recherches nordiques en sciences sociales a récemment procédé à l’attribution de ses bourses annuelles. Les lauréats sont : Mme Élisa Gouin, candidate au doctorat en architecture (bourse d'excellence), Mme Caroline Moisan, candidate au doctorat en psychologie (bourse de fin de rédaction) et Mme Marie Baron, candidate au doctorat en santé communautaire (bourse de fin de rédaction). Toutes nos félicitations aux lauréats!


BOÎTE À OUTILS DES PRINCIPES DE LA RECHERCHE EN CONTEXTE AUTOCHTONE
La deuxième édition de ce document de référence est maintenant disponible en anglais et en français sur le site de la CSSSPNQL. L'objectif général de cette publication est de documenter des expériences concrètes et de proposer des outils susceptibles de faciliter le dialogue, la collaboration et le partage entre les différents partenaires participant à un processus conjoint de recherche.