Nunivaat

www.nunivaat.org

Nunivaat est une banque de données statistiques permanente, publique et indépendante entièrement consacrée à la situation socio-économique du Nunavik.

Les données contenues dans Nunivaat sont disponibles à l’échelle régionale ainsi qu’à l’échelle des 14 villages du Nunavik. Elle contient 15 indicateurs principaux tous sélectionnés grâce à leur capacité à décrire les réalités socio-économique du Nunavik : population, logement, éducation, travail, santé, revenu, etc. Ces indicateurs sont subdivisés en 92 sous-indicateurs et sont répartis sur plus d’une dizaine d’années. Nunivaat compte plus de 2 700 tableaux.

Nunivaat est disponible sur l’Internet et libre d’accès. Elle fonctionne essentiellement comme un portail en dirigeant les usagers vers les tableaux là où ils se situent dans leur lieu d’origine. Quand cela n’est pas possible, les usagers ont accès à une copie des tableaux entreposée dans la base de données de Nunivaat. Le site a été conçu de manière à être facile à utiliser; le moteur de recherche est en effet composé de trois menus à partir desquels les usagers doivent faire un choix : les pays et les régions, les indicateurs et les sous-indicateurs ainsi que les années. Une recherche peut aussi être faite à partir d’une carte interactive.

Les données que l’on retrouve dans Nunivaat proviennent de Statistique Canada, de l’Institut de la statistique du Québec et des banques de données de différents ministères provinciaux. Elles proviennent également d’études et de recherches réalisées par l’équipe de la Chaire dans le cadre de son programme Nunivaat.

Nunivaat est mis à jour régulièrement de manière à pouvoir offrir les données disponibles les plus récentes. Une page de métadonnées fonctionnant sur le même principe que la page de statistiques est disponible ainsi qu’une section offrant une sélection de publications concernant la situation socio-économique du Nunavik parmi lesquelles se retrouvent les recherches réalisées au sein de la Chaire.

Nunivaat a été créée par la Chaire en collaboration et avec le soutien financier de l’Administration régionale Kativik et de la Chaire Louis-Edmond-Hamelin de recherche nordique en sciences sociales. 

 

ACTUALITÉS

CARTE POSTALE D'ANNÉE D'ÉTUDE ET DE RECHERCHE
Le Bulletin d'information du Département de sociologie vient de faire paraître un texte écrit par Gérard Duhaime à son départ d'Hawaii où il a séjourné à titre de premier titulaire de la Chaire de recherche Fullbright-Canada en sciences sociales à l'Université d'Hawaii à Manoa. Le séjour de M. Duhaime l'a notamment amené à étudier les conditions de vie des autochtones hawaiiens. 


SHARED VOICES MAGAZINE 2017
La dernière parution de ce magazine édité par UArctic a comme thème l'histoire et le développement de l'University of the Arctic. Le titulaire de la chaire, Gérard Duhaime, y propose un article qu'il a cosigné avec Rasmus Ole Rasmussen ayant pour titre: The CASS PhD. Network as a Precursor of the UArctic Key Teaching Practices.


LANCEMENT DU CONCOURS DES BOURSES DE LA CHAIRE LOUIS-EDMOND HAMELIN 2017-2018
La Chaire Louis-Edmond Hamelin de recherche nordique en sciences sociales annonce la tenue de son concours de bourse d’excellence, de bourse de fin de rédaction et de subvention à la mobilité pour les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 24 novembre 2017. Les conditions d'admissibilité ainsi que les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la chaire.


BOURSES POSTDOCTORALES BANTING
Le programme de bourses postdoctorales Banting est ouvert aux candidats canadiens et aux candidats étrangers qui ont récemment obtenu un doctorat (ou l'équivalent) ou un diplôme de professionnel de la santé. Les bourses s’élèvent à 70 000 $ par année, pour une durée de deux ans. La date limite interne à l’Université Laval pour soumettre sa candidature est le 8 août 2017. Seuls les dossiers acheminés au plus tard à cette date et recommandés par le comité d’experts recevront une lettre d’appui de l’Université Laval.  


NOUVEAU MÉMOIRE
Claire Bauler, étudiante en sociologie dirigée par Gérard Duhaime, a récemment effectué le dépôt final de son mémoire de maîtrise. Intitulé Nourrir la communauté. Analyse du lien social dans deux cuisines du Nunavik, le mémoire montre que les cuisines collectives peuvent être analysées comme une stratégie de lutte contre l'insécurité alimentaire, mais également comme un lieu de rassemblement, d'échanges, d'apprentissages et de partage d'expériences entre les membres qui y participent.