Publications

Duhaime, G., N. Bernard et A. Caron, 2011

Mining on Aboriginals Lands, in: Hidden in Plain Sight, Contributions of Aboriginal Peoples to Canadian Identity and Culture, vol 2. ed. by Cora J. Voyageur, David R. Newhouse, and Dan Beavon, University of Toronto Press, Toronto, pp:108-130

Résumé non disponible

Duhaime, G. et A. Caron, 2011

Indices comparatifs des prix du Nunavik 2011, Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée, Université Laval, Québec, Canada, 9 p. + annexes

Résumé Le projet de recherche Indices comparatifs des prix du Nunavik 2011 a été mis en œuvre par la Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée de l'Université Laval, à la demande de l’Administration régionale Kativik (ARK). L'objectif principal était d'identifier les différences de prix de produits de consommation courante entre le Nunavik et la Ville de Québec. La méthode est basée sur celle qui fut développée dans l’étude Indices comparatifs des prix du Nunavike 2000 et reprise dans Indices comparatifs des prix du Nunavik 2006. La collecte des données a été effectuée en avril 2011. Au Nunavik, les données ont été recueillies par les agents locaux d’eploi de l’ARK. À Québec, la collecte a été faite par l'Université Laval. L'étude compare les prix de 90 produits alimentaires, 15 produits d’entretien ménager, 14 produits de soins personnels, ainsi que de l'essence sans plomb à haut indice d'octane super). L’étude démontre que, dans l'ensemble, les prix à la consommation sont plus élevés au Nunavik que dans la Ville de Québec: en moyenne, les prix des produits alimentaires sont 81 % plus élevés au Nunavik que dans la Ville de Québec, en moyenne, les prix des produits d’entretien ménager sont 104 % plus élevés au Nunavik que dans la Ville de Québec, en moyenne, les prix des produits de soins personnels sont 86 % plus élevés au Nunavik que dans la Ville de Québec, en moyenne, le prix de l’essence (super) au Nunavik est plus élevé que dans la Ville de Québec, bien que durant la période observée, le prix dans la Ville de Québec ait été ponctuellement supérieur, en moyenne, les prix de produits de consommation courante sont plus élevés dans tous les villages par rapport à ceux de la Ville de Québec, et ils sont plus élevés dans tous les villages par rapport à Kuujjuak.

Duhaime, G. et A. Caron, 2011

Nunavik Comparative Prices Index 2011, Canada Research Chair on Comparative Aboriginal Condition, University Laval, Québec, Canada, 9 p. + appendices

Résumé The Nunavik Comparative Prices Index 2011 research project was carried out by the Canada Research Chair on Comparative Aboriginal Condition at Université Laval, at the request of the Kativik Regional Government (KRG). The main objective was to identify the prices differences for consumer prices between Nunavik and Quebec. The method is based on the one developed for the Nunavik Comparative Prices Index 2000 and the Nunavik Comparative Prices Index 2006. Data collection was carried out in April 2011. In Nunavik, the data was collected by the local employment officers (LEOs) of the KRG. In Quebec City, it was carried out by Université Laval. The study compares the prices of 90 food products,15 household products, 14 personal care products, as well as of super unleaded gasoline. The study demonstrates that, overall, consumer prices are higher in Nunavik than in Quebec City: on average, consumer prices for food products are 81% higher in Nunavik than in Quebec City, on average, consumer prices for household products are 104% higher in Nunavik than in Quebec City, on average, consumer prices for personal care products are 86% higher in Nunavik than in Quebec City, on average, the price of gasoline (super) in Nunavik is higher than in Quebec City, although during the period observed, the price in Quebec City was higher at times, on average, consumer prices are higher in all villages as compared to Quebec City, and they are higher in all villages as compared to Kuujjuak.

Caron, A. et G. Duhaime, 2010

Analysing Arctic Social Realities - Arcticstat, in The Political Economy of Northern Regional Development, Vol. 1, Nordic Council of Ministers, TemaNord 2010:52, pp 251-285

Résumé non disponible

Duhaime, Gérard, 2010

Frontiers of capital. Ethnographic Reflections on the New economy, Recension de Fisher, M.S. and G. Downey (Eds.) (2006), Frontiers of Capital. Ethnographic Reflections on the New Economy. Durham and London, Duke University Press. Recension dans Anthropologie et Sociétés, 34 (2) 2010 : 237-244. Mis en ligne à: http://id.erudit.org/iderudit/045717ar

Résumé non disponible

Duhaime, Gérard, 2010

Images du nord et de quelques héros, Note critique de Chartier, D. (dir.), 2008, Le(s) Nord(s) imaginaire(s), Montréal, Imaginaire Nord (coll. Droit au Pôle), 335p.; Saint-Pierre, Marjolaine, 2004, Joseph-Elzéar Bernier, Capitaine et coureur des mers, Sillery, Septentrions, 366p.; Weetaltuk, Eddy, avec la collaboration de Thibault Martin, 2009, E9-422, Un Inuit, de la toundra à la guerre de Corée, Paris, Carnets Nord, 383p. Recherches sociographiques, 51 (3), 2010 : 445-459. Mis en ligne à http://id.erudit.org/iderudit/045431ar

Résumé non disponible

Duhaime, Gérard, 2010

Theorical Foundations for the Study of Arctic Development Models, in The Political Economy of Northern Regional Development, Vol. 1, Nordic Council of Ministers, TemaNord 2010:52, pp 41-54

Résumé non disponible

Duhaime, G. et A. Caron, 2010

Nunivaat et les données de santé du Nunavik, Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée, Université Laval, Québec, 8 p. + annexes

Résumé Cette note examine brièvement trois questions. La première fait le point sur la couverture statistique du domaine de la santé dans la banque de données Nunivaat afin d’identifier les mesures à prendre, le cas échéant, pour l’améliorer, et les ressources nécessaires pour y parvenir. La deuxième fait état de l’utilité de Nunivaat, dans son état actuel, pour répondre aux besoins de données de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik. La troisième expose les éléments que pourrait contenir une Entente de coopération entre l’Administration régionale Kativik et la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik. Elle conclut que la couverture actuelle du domaine de la santé dans la banque Nunivaat est très étendue et qu’il n’y a pas lieu de prévoir d’importantes ressources additionnelles pour l’améliorer. Elle révèle que la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik dispose de systèmes d’information sur la santé nombreux et spécialisés et qu’elle ne compte pas sur la banque Nunivaat pour répondre à ses besoins à cet égard. Elle montre également que l’attrait de la Régie régionale pour la banque Nunivaat est indéniable, mais qu’il repose sur les données de tous les autres domaines couverts par la banque Nunivaat, plutôt que sur celles concernant spécifiquement la santé. Enfin, elle suggère qu’une Entente de coopération entre l’Administration régionale Kativik et la Régie régionale expose la volonté commune des deux organisations en matière de statistiques, élargit le Comité de direction du Programme Nunivaat pour inclure une représentation de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik, et prévoit un partage des coûts du Programme Nunivaat.

Duhaime, G. et V. Robichaud, 2010

L'Économie du Nunavik entre 1983 et 2003, Recherches sociographiques, vol.51, no. 1-2, 2010, p. 45-73

Résumé Cet article compile des données sur l’économie formelle de la région du Nunavik, au nord du Québec, portant sur une période de vingt ans. Il permet de vérifier que les caractéristiques de l’économie régionale se maintiennent, voire s’intensifient, durant toute la période : structure industrielle dominée par l’administration publique, rôle majeur du salariat, importation massive de produits finis et de biens intermédiaires, importance variable du secteur minier… Cet examen permet surtout d’identifier certaines tendances méconnues. Les politiques visant à réduire les déficits et la dette publique ont eu des effets plus profonds au Nunavik que dans l’ensemble du Québec; il montre une rémunération asymétrique en vertu de laquelle les autochtones accaparent une proportion du revenu toujours plus faible que leur proportion dans la main-d’oeuvre; les paliers gouvernementaux régionaux et locaux ont une importance croissante dans la prestation des services, qui ne se reflète pas forcément dans le pouvoir politique qu’ils exercent. Il conclut que, si l’autonomie décisionnelle peut être accrue par le projet d’une nouvelle forme de gouvernement régional, les grandes forces contemporaines – politiques néo-libérales et marchés mondiaux – continuent d’influencer l’économie régionale, intimement liée à celle du reste du Québec et du monde.

Morin, A., R. Édouard et G. Duhaime, 2010

Beyond the Harsh. Objective and Subjective Living Conditions in Nunavut, Polar Record 46 (237): 97-112

Résumé This paper simultaneously analyses some objective and subjective living conditions in Nunavut (federal territory of Canada located in the Arctic) in 2001: population, housing, language, education, economic activities, health, social problems and geographic mobility. It examines original descriptive statistics from the Survey of living conditions in the Arctic and other sources. In some cases the results confirm the ordinary depressing picture of Inuit conditions, but in other cases statistics qualify or even contradict such a picture. The overall findings show that despite objective difficult conditions, Nunavummiut living in Nunavut (primarily the elites and the lower class) are generally satisfied with their communities so that the majority wishes to remain there. Certain modern social institutions and individual rationalities are contributing to this situation: wage earning, market economy, utilitarian and consumption oriented approach, democratic state based on law, formal knowledge, individualism and the capacity for self analysis. The concepts of aspiration and mastery of one's own destiny seem accurate to explain the importance of education and employment in people's satisfaction, and their dissatisfaction about the housing situation. The existence of family and neighbourhood networks appears to explain both a certain residential stability and out migration, through the social support functions of these networks, in which sharing and exchanging food play a major role. In general, if most of Nunavummiut continue to live in the Arctic despite unfavourable conditions, it is not only because they are able to ensure their material existence there, but also because they attach a meaning to and believe that that is where they have the best chance to exert the highest degree of control over their personal and domestic reality.
14 pages V
Sauter à la page
  |<<   <   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   >   >>|   139 items